Twilight Zone

Diffusé à l’origine entre 1959 et 1964, ce remake peut se regarder comme une nouveauté si vous n’avez jamais vu l’ancienne série.

Chaque épisode se découpe avec une histoire différente, un peu à la manière de Black Mirror version horrifique, thriller angoissant et narré du début et à la fin de chaque épisode par Jordan Peele. (Réalisateur de Get out et de Us).

Pour les connaisseurs, le générique avec la petite introduction reste à la même façon que l’original. Le mystère grossit et effraie parfois jusqu’à devenir étouffant mais chaque épisode se finit en queue-de-poisson permettant ainsi de laisser au spectateur le temps de s’interroger sur la suite et sur ces événements ésotériques.

Ainsi, au travers de tous ces épisodes nous passerons du comique faisant du stand-up se prenant pour un dieu aux météorites venant sur terre changeant la personnalité des hommes en monstres tueurs et même jusqu’aux astronautes assistants impuissants à la fin du monde. Pleins d’aventures, en plein coeur de la 4ème dimension, attendent nos protagonistes.

Passée confidentielle sur CBS, c’est bien dommage car c’est rare une série à suspense de qualité. Vous aimerez surement un épisode plutot qu’un autre ! Le côté frustrant d’un épisode n’ayant pas vraiment de fin est ressenti au 2 premiers visionnages mais même s’ils mériteraient qu’on s’y attarde davantage et qu’on aimerait en savoir encore plus… le style est efficace ! Une saison 2 serait en préparation… dans notre dimension bien sûr 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :