Knives and skin

Le film porte sur la disparition inquiétante d’une jeune lycéenne, Carolyn Harper, dans une ville de l’Illinois.

Tout le monde s’inquiète de son absence et il commence alors une longue recherche un peu partout pour la retrouver. On prend connaissance de chaque personnage, de ses amis jusqu’à la mère de la disparue. On va voir celle-ci plonger dans une folie en allant jusqu’à s’appropriant la vie de sa fille. La dépression et le deuil sont les thèmes principaux abordés.

Le film n’est pas tourné de manière classique mais est réalisé de façon complètement barré avec des lumières flashys, fluos et avec des conversations un peu absurdes. On se demande jusqu’où le film peut bien nous emmener rappelant un peu un schéma comme la réalisation de David Lynch. Il y a même certaines scènes qui sont tournées comme une comédie musicale… Le tout est un peu étrange, le public ne sait pas s’il regarde une comédie ou un drame ou un trip d’un premier film un peu maladroit par la réalisatrice Jennifer Reeder. Ce film n’a pas remporté de prix à la compétition, peut-être pour justement son coté trop étrange et décalé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :