The Happy Prince

Oscar Wilde, écrivain, poète anglais, tout le monde connait ce nom avec notamment son célèbre livre « Le portrait de Dorian Gray ».

Ce film ne parle néanmoins pas de ses oeuvres mais de ses dernières années jusqu’à sa mort. Condamné pour homosexualité il a été en prison et a effectué des travaux forcés pendant deux ans, nous allons découvrir ce que la vie lui a réservée après ces lourds moments. Incarné et réalisé par Rupert Everett, on y voit également Colin Firth (Le discours d’un roi, Kingsman : Le cercle d’or) et Colin Morgan (la série Merlin,The Fall).

Ce film est différent des classiques que nous pouvons voir, il se veut « film d’auteur » cependant nous avons moyennement aimé car il reste assez superficiel vis-à-vis de la vie de l’artiste. Le film est tourné de façon à rappeler l’ancienne époque. Les scènes se déroulent rapidement comme si Rupert Everett voulait vite parler d’un maximum d’informations de la vie d’Oscar Wilde pendant les 1h46 du film. Biopic un peu raté mais il reste tout de même intéressant car il dénonce la dure réalité de l’époque sur les condamnations très homophobes et radicales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :