Les animaux fantastiques : Les secrets de Dumbledore

Pour ce troisième volet des aventures de Norbert Dragonneau tiré de l’univers de J.K.Rowling, David Yates (qui a réalisé les derniers films d’Harry Potter) est toujours aux commandes et retranscrit un monde où la magie est plus sombre et plus inquiétante. Celui-ci rehausse donc la barre par rapport au deuxième film Les animaux fantastiques 2 : Les crimes de Grindelwald qui nous avait grandement déçues.

Le professeur Dumbledore annonce enfin officiellement son amour pour Grindelwald mais a des différents avec lui car Grindelwald cherche à prendre le contrôle des sorciers et des moldus. Il fait alors appel à Dragonneau et ses amis pour l’en empêcher.

Plus sombre et plus drôle aussi, nous ferons la connaissance de nouveaux animaux magiques parfois attendrissants ou effrayants, c’est qui fait aussi le charme de cette saga qui nous avait plu dans le 1 mais moins dans le 2.

Tout n’est pas non plus parfait, le film souffre de quelques incohérences et aussi de scènes qui arrivent soudainement sans que cela découle bien forcément de l’une à l’autre. Tout le monde court partout mais on ne sait jamais vraiment ce qu’ils essayent de faire exactement. Le côté trop manichéen passant des « méchants » aux « gentils » fait trop penser à un film pour enfant et enlève de la nuance.

Croyance aurait pu être plus mis en avant et être un peu plus intéressant que « je suis méchant parce que papa m’a abandonné personne ne m’aime ».

Le nouveau Grindelwald joué par Madds Mikkelsen est un très bon choix, il s’approprie bien le rôle et il incarne le mal parfaitement, il a l’habitude il a pu interpréter dans sa carrière le personnage d’Hannibal Lecter dans une série. Nous avons même oublié l’ancien joué par Johnny Depp (écarté du rôle à cause de ses histoires personnelles et de son procès).

La presse people a failli vraiment ternir le film entre Johnny Depp, J.K. Rowling et le scandale sur ses tweets sur les personnes transgenres et aussi Ezra Miller (Croyance dans le film) arrêté par la police d’Hawaï pour troubles troubles à l’ordre public, voies de fait et harcèlement, le film aurait pu perdre de sa magie après tous ces scandales.

On espère cependant une suite vu qu’on reste en suspens et que cela ne conclut pas l’histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :