Un fils du sud

Film adapté d’un livre autobiographique de Bob Zellner dont son histoire réelle est adaptée à l’écran, il a fait partie de la sélection du festival américain de Deauville 2021 et a été produit par Spike Lee.

Nous sommes en 1961, période très dure ségrégationniste dans le Sud des États-Unis. Le héros principal est donc Bob Zellner, étudiant et petit-fils d’un membre du Ku Klux Klan, habitant à Montgomery en Alabama. Sa famille le pousse à être raciste et à commettre des actes violents sur les afro-américains dès son plus jeune âge. Un jour, il prend conscience de la cruauté de ces actes et décide de rejoindre la cause des afro-américains. À cette époque, des sit-in sont organisés dans les bars en signe de protestation ou des marches pacifistes. Il va vouloir participer à l’organisation d’une manifestations du bus « freedom Ride » dont le but était que tout le monde, blancs et noirs, puissent voyager ensemble.

Bob milite de plus en plus et se porte volontaire dans une association pacifiste. Il y a alors beaucoup d’étonnements de la part des afro-américains de voir un blanc dans leur rang, car en 1961 c’était très rare, voir inexistant. Il va devoir montrer de quoi il est capable pour être accepté et qu’on croit en lui. Beaucoup de blancs tentaient de rejoindre les rangs pour infiltrer la cause et leur porter préjudices, le tout avec violence, d’où la méfiance à son égard.

Le film montre la violence et le racisme de cette époque en Alabama et évidement dans d’autres état américains. C’était présent partout, penser différemment pour la liberté était donc très mal vu. Le thème est original et intéressant, d’autant plus que c’est basé d’une histoire vraie. La musique très « country américaine » fait voyager dans les terres de l’Amérique et beaucoup d’émotions ressortent dans ce film. Bob Zellner militera toute sa vie.

C’est toujours poignant les films traitant de ce sujet et si vous avez aimé nous vous conseillons de voir le récent « Blakkklansman » de Spike Lee ou encore la série, récente elle aussi, « The underground railroad » sur Amazon prime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :