Batwoman

Nous connaissions tous Batman et son célèbre acolyte Robin, mais beaucoup moins Batwoman, qui n’est autre que… (on vous laisse le deviner… non, vous ne l’avez toujours pas ? un indice, il y a Superman et Supergirl… et bien oui, c’est pareil) c’est la cousine de Batman !

Alors on ne va pas vous mentir, nous sommes beaucoup plus team Marvel, mais on aime bien Supergirl et quelques DC quand même, alors on s’était laissé tenter par cette série car le premier rôle était attribué à Ruby Rose. C’est une mannequin australienne, DJ et actrice aussi à ses heures perdues, nous l’avions découverte dans la célèbre série Orange is a new black.

Sur le fond, le scénario est d’une grande simplicité, Batman a quitté Gotham, sa cousine débarque et va prendre sa place un peu et faire… exactement comme Batman… Voilà, on a tout dit… Alors où est l’attrait ? Les points d’intérêts portent sur le fait que Batwoman est lesbienne, le casting est multiculturel (un peu plus que d’habitude), des intrigues portent sur des faits un peu qui font résonner l’actualité, la critique du système etc mais bon, il est quand même bien difficile d’accrocher et d’être captivé par cette série. Pour finir l’actrice qui nous a donné envie de regarder cette série, est la même actrice qui nous a donné envie d’arrêter de regarder cette série car son jeu n’était vraiment pas super.

Coup du destin, des showrunners, ou mystère, Ruby Rose ne s’est clairement pas acclimater aux tournages, aux cascades, au costume (beaucoup d’explications émergent sur la toile) et dès la fin de la saison 1 elle a décidé de quitter la série !

Heureusement les scénaristes ont plus d’un mot à dire, et ils ont réussi à nous faire une virevolte réussie pour introduire le nouveau personnage de Ryan Wilder incarnée par Javicia Leslie qui dès la saison 2 récupère le costume et « sauve un peu la série ». Sans elle, nous aurions abandonné c’est certain. On peut quand même dire que les autres acteurs sont bien pour porter également cette série comme dans le rôle de Sophie, Meagan Tandy ou encore dans celui d’Alice, Rachel Skarsten mais ce sont leurs personnages qui ne sont pas assez bien exploité malheureusement ou mal exploité (Alice, méchante pas si méchante aux faux airs d’Harley Quinn) et Mary, Nicole Kang et Luke, Camrus Johnson qui monte en puissance beaucoup trop tard.

Alors clairement Batwoman est la série divertissante du dimanche après-midi quand il pleut dehors et qu’on a envie de regarder quelques chose de simple, sympa, sans prise de tête mais ce n’est malheureusement pas la série qui sera envoûtante, captivante et marquante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :