Marvel’s Spider-Man: Miles Morales

Nous retrouvons Miles Morales, dans ce jeu exactement comme nous avions pu incarner Peter Parker dans le premier Spider-Man. Nous sommes donc à New-York avec cette fois-ci des toits enneigés car cela se passe pendant l’hiver et la période de Noël.

Peter Parker laisse la place à Miles pour le remplacer car il quitte New-York un certain temps. En même temps, une guerre a également commencée entre la Roxxon Corporation et une entreprise criminelle appelée Underground. Nous découvrons la vie de Miles et faisons connaissance de ses proches, sa mère qui est Maire de Harlem, son meilleur ami Banke ou encore Phin, celle qu’il aime.

Niveau gameplay, on reste dans la même veine que le précédent jeu, à tisser sa toile d’immeuble en immeuble, effectuer des missions secondaires qui se choisissent en consultant une appli, le jeu est plus modernes que le premier, on trouve des crimes et des entraînements partout dans la ville permettant de développer et d’améliorer le personnage, ses capacites, ses pouvoirs et ses tenues – costumes.

La nouveauté est que Miles possède un pouvoir bio-électrique très utile à utiliser contre ses ennemis et qui fait des dégâts électrisants. Il possède également une tenue de camouflage temporaire, ce qui permet de vaincre les ennemis silencieusement plus facilement. Beaucoup de quêtes vont être utilisées en rapport avec ces nouvelles capacités et c’est intéressant car cela innove le personnage. Attention à ne pas foncer directement sur les missions principales et de bien profiter de tout ce qu’offre le jeu au risque de le finir très vite !

En effet, ce jeu est très court et est son plus gros défaut, en 5h vous aurez déjà fini l’histoire principale, il n’offre donc que quelques soirées en perspective pour le finir et cela est donc très dommage. Pour un open- world, vous aurez l’impression d’errer dans la ville en quête de missions mais le jeu peut sembler vide par rapport au précédent et peut se considérer donc comme une grosse extension. Au final, il vaudrait presque mieux commencer à jouer en premier à Miles Morales et ensuite passer au premier jeu pour se sentir moins frustrer car on ne vous gâche pas qu’on l’a trouver beaucoup trop court.

L’histoire est également peut passionnante et il n’y a pas de véritable boss à part le rhino du début, Tinkerer et le Rôdeur, ce qui n’est pas ultra « dingue » par rapport aux Sinister Six ou docteur Octopus.

Dommage, car nous avons adoré le jeu mais l’histoire de Miles semble un peu creux et sous représentée alors qu’un afro-américain a Harlem est plutôt cool et intéressant et qu’il y avait largement matière à explorer encore plus ce super personnage et donc le développer.

Il faut y jouer quand même pour passer de bonnes soirées et si vous êtes en manque de nouveautés sur Spider-Man ! Au final il est juste trop bien et on en redemande 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :