Tout peut changer, et si les femmes comptaient à Hollywood ?

Documentaire qui met le doigt sur l’injustice de la sous-représentation des femmes à Hollywood, dans les films actuels et anciens.

Avec une technique irréfutable que sont les chiffres, les statistiques et preuves à l’appui, nous voyons les interviews de nombreuses actrices qui ont vécues cette injustice.

Ainsi, nous assistons aux interviews de la jeune Chloé Grace Moretz, Cate Blanchett, Sandra Oh, Jessica Chastain, Natalie Portman, Geena Davis ou encore Meryl Streep, le symbole à Hollywood du féminisme. Toutes sont en accord pour dire le constat évident que les femmes sont sous-représentées dans les films, qu’on ne les laisse pas s’exprimer ou bien qu’elles subissent le machisme ambiant sur les plateaux de tournage depuis des années.

Ce documentaire est très intéressant et nous voyons tout du long plusieurs anecdotes sur ce qu’elles ont subies, comment améliorer les choses en soutenant les réalisateurs plus inclusifs (notamment pour les femmes afros-américaines, les statistiques de visibilité le plus bas dans le cinéma). Nous voyons également la sexualisation trop poussée des adolescentes (avec le témoignage de Chloé Grace Moretz). Il est évoqué aussi le temps de parole des femmes dans les films (nous pouvons voir un cinéma indépendant féministe mettre des patchs de couleur sur les affiches  quand le cinéma approuve le film sur le temps de parole donné aux femmes qui ne parle ni d’hommes ni de choses futiles dans la conversation).

Le présent de la chaîne FX a néanmoins réagit quand il a appris que sa chaîne avait la plus mauvaise statistique de visibilité des personnes gays ou afros-américaines, ils ont donc et mis en avant des séries différentes et plus inclusives, avec notamment grâce au réalisateur Ryan Murphy qui a réalisé « American Crime Story« , ils se sont aperçus que c’était un succès et que les gens avaient envie de voir autre chose, des histoires qui leur ressemble et non pas les femmes formatées qu’on leur sert à la télévision et qui sont éloignées de la réalité.

Le documentaire, en conclusion, finit sur une touche positive de la prise de courage des réalisateurs à l’avenir pour une meilleure visibilité des minorités. Malgré tout, comme le souligne Genna Davis, ce n’est pas gagné car à la sortie du film Thelma et Louise, dans lequel elle a joué, tout le monde à l’époque disait que c’était une nouvelle ère, que les femmes seraient plus montrées au cinéma et à la télévision étant donné le succès du film… L’adrénaline est vite retombé et cette idée tombée dans l’oubli…

Un beau documentaire, indispensable par les temps qui courent, à voir pour se rendre compte de la réalité actuelle très souvent injuste du monde du cinéma américain qui montre les rouages du sexisme qui se propage depuis la nuit des temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :