Proxima

Proxima est un drame intimiste et familial qui vient de sortir et qui passe plutôt inaperçu pour le moment.

Proxima ne traite pas du sujet de l’espace en tant que tel mais parle de la relation mère-fille. Eva Green, dans ce rôle, lutte pour concilier sa vie de famille recomposée afin d’etre présente pour sa fille tout en réussissant de l’autre côté son entraînement professionnel car elle va partir en mission spatiale pendant un an. Seule femme dans un univers très masculin, elle doit donc supporter les remarques mysogynes de ses collègues (Matt Dillon le joue bien et est particulièrement agaçant au debut).

Le français, l’anglais, l’allemand et même le russe, toutes les langues seront parlées dans ce film.

Les relations sont au cœur de tout et au premier plan, ne vous attendez donc pas à une épopée de science-fiction comme le très récemment Ad Astra. Le côté féministe est montré mais n’est pas assez mis en avant. Le film patine en évoquant uniquement ce sujet mere-fille tout au long du film et nous restons un peu sur notre faim. Il aurait fallu davantage de consistance pour que ce soit un film parfait.

C’est tout de même intéressant pour un sujet peu commun. C’est un bel hommage à toutes les femmes astronautes comme le montre le générique à la fin avec de vraies images de femmes astronautes et de leurs enfants.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :