Carnival Row

Série d’heroic-fantasy se déroulant dans une époque victorienne, autant dire que c’est assez rare, mis à part quelques-unes si rapprochant comme Game of Thrones, Penny Dreadfull, À la Croisée Mondes (la série) ou encore le Seigneur des Anneaux qui sera également adapté prochainement en série sur Amazon Prime.

Ce monde fantastique victorien est divisé entre humains et elfes. Nous suivons un détective, interprété par Orlando Bloom, et Vignette, une elfe qui a été chassée de son pays des elfes, interprétée par Carla Delevingne. Ces deux personnages seront liés d’une façon ou d’une autre.

Le début est assez alléchant mais le reste de l’histoire est plutôt laborieux et s’enlise dans un ennui, au point que même les 8 épisodes que constituent la série paraissent longs.

Des métaphores sur la vraie vie sont faites pour critiquer le racisme… Mais cela ressort d’une façon tellement trop accentuée qu’ils mettent bien les pieds dans le plat.

L’histoire est également plutôt préméditée. Hormis ces gros défauts, elle peut quand même se suivre car la réalisation est belle et il est toujours agréable de revoir Orlando Bloom, absent des écrans depuis quelques temps maintenant et Cara Delevingne qui nous livre ses vraies preuves d’actrice pour la première fois.

Le monde, peuplé de créatures mythologiques peut faire penser à Narnia. Le côté trop linéaire aura eu raison de nous et ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

Il n’est vraiment pas sûr que nous soyons au rdv pour la saison 2…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :