Crawl

Nouvelle réalisation horrifique d’Alexandre Aja, après Horns, Piranha 3D ou encore La Colline à des yeux.

Ce réalisateur français a percé en Amérique depuis de nombreuses années suite à un de ses premiers films français culte Haute tension avec Cécile de France. Cette fois-ci, pas de serial Killer en vue, ni de cornes de démons à l’horizon, mais une menace venue des profondeurs : les crocodiles !

Il peut se voir comme un nanar divertissant estival et c’est bien dommage car Alexandra Aja nous a habitué à mieux en nous offrant davantage de frayeur !

L’histoire est simplissime et elle est avares de détails. Une menace de tempête plane sur la Floride, l’héroïne principale est forte en natation (incarnée par Kaya Scodelario de Skins, la trilogie Le labyrinthe ou encore la dernière production Netflix, Ted bundy le film). Elle se retrouve coincé avec son père dans le sous-bassement de leur maison. Ils vont devoir affronter ces monstres d’alligators qui ont envahis la ville un peu partout.

Les ficelles sont grosses, parfois pas très réalistes et les effets spéciaux sont moyens. La tempête se déchaîne et lorsque l’héroine ouvre la porte de sa voiture, celle-ci s’ouvre et se ferme presque lentement sans contrainte, un personnage voit son bras croqué par un alligator mais le cri de douleur reste supportable et il y a peu de sang, dans la même maison avec une pièce de différence qui ne comportent pas de porte, les deux personnes n’arrivent pas à se retrouver et se rejoindre contrairement au sous sol remplit d’eau et d’alligator ou là le problème ne se pose pas… Si cela avait été le premier film de ce réalisateur, nous aurions pu comprendre ses petits ratés.

Bon, il faut dire quand même que bien sûr, on en est pas au même niveau que Sharknado car la peur se fait parfois présente mais on est quand même loin du bon film d’horreur. Les scènes sous l’eau avec la caméra font penser à un plagiat au film Les dents de la mer.

L’action est permanente et ne vous laisse pas de répit, le film divertit donc pour passer un moment avec un thème peu commun pour un film d’horreur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :