Sale temps à l’hôtel El Royale

Bad Times at the El Royale est le titre original du dernier film de Drew Goddard qui vient de sortir.

Drew Goddard, scénariste de Cloverfield, La Cabane dans les bois, World War Z, Seul sur Mars, etc… a réalisé également ce film. Le pitch atypique du scénario nous raconte l’histoire de 7 étrangers qui vont se retrouver la même nuit au sein de l’hôtel El Royale. L’hôtel se situe pile à cheval entre l’état de la Californie et du Nevada. Tous porte en eux leur secret et ne sont pas présent dans l’hôtel par hasard… Tous vont vraiment passer un sale temps dans cet hôtel.

Le titre du film aurait pu être « Sacré bordel à l’hôtel El Royal », car vous allez traverser cette nuit avec les personnages et les événements vont bien progressivement monter en puissance. Malheureusement ce film de 2h22 aurait mérité d’être moins long car la grande première partie est trop lente et endort le spectateur.

Ce scénario original sous forme de huit-clos avec des scènes se recoupant aurait pu être une réussite s’il avait été plus travaillé car le concept est vraiment intéressant mais les sujets abordés n’ont pas été assez exploités.

La distribution heureusement est superbe avec Chris Hemsworth, Jeff Bridges, Cynthia Erivo, Dalota Johnson, Lewis Pullman, Xavier Dolan… L’esthétique du film est travaillé presque parfaitement et ces longues 2h22 ne vous sembleront pas non plus interminable !

 

Un commentaire sur “Sale temps à l’hôtel El Royale

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :