Woody Harrelson

Woody Harrelson est venu à Deauville pour l’hommage récompensant l’ensemble de sa carrière et pour l’avant-première du « Château de verre » qui a eu lieu le soir même. Nous avons été surprises de sa popularité et une fan absolue lui a même demandé un selfie avec lui pendant la conférence de presse. Voici son interview :

Presse : Vous êtes peu habitué à jouer un père de famille dans vos films, comment avez-vous appréhendé de travailler avec des enfants ?

Woody Harrelson : Avant tout, mon agent voulait que je fasse ce projet. Il me disait « il faut que tu lises le livre ! »  Je disais oui oui mais je ne le faisais pas. J’ai lu le scénario avant, j’ai adoré et j’ai ensuite dévoré le livre. J’ai bien aimé joué avec Brie (Larson) et Jane. Destin ( Daniel Cretton) le réalisateur encourageait des activités avec eux. Ce n’était pas des corvées, j’ai aimé, c’était très naturel. Ce sont des enfants bourrés de talents.

Presse : Après toute cette carrière, est-ce que vous voudriez jouer dans un film d’auteur chez nous ?

WH : Oui, j’aimerais tourner avec Michel Azanavicius, Audiard… Vu ce qui se passe ici en Amérique c’est l’enfer, je ferais bien de m’installer ici. Depardieu est bien parti d’ici pour aller en Russie.

Presse : Est-ce que c’est plus facile de combattre l’alcool ou les singes ? ( NB : en référence à « La planète des Singes ») et quel film choisiriez-vous de toute votre carrière ?

WH : Je dirais que c’est plus dur de combattre les singes. Ce n’est pas moi qui ai sélectionné les films de mon hommage. Vous avez vu le film déjà ? ( NB : il s’adresse à la presse en parlant du  » Château de verre ») Sinon, allez voir Victor.

Presse : Le personnage que vous incarnez dans ce film est libre, est-ce une façon également de mener votre carrière, selon vos envies ?

WH : J’essaye de me sentir libre . Je ne joue pas pour l’argent. Je l’ai fait une fois car c’était une somme considérable. Je ne l’ai plus fait, dans ce film je suis ému par l’histoire. Je ne sais pas si vous avez lu le livre, on peut être tous touchés par l’histoire, il y a une connexion qui s’établit. Je veux être libre dans mon coeur.

Presse : Dans votre filmographie quel film choisiriez-vous ?

WH : C’est bizarre, j’aime « Larry Flint », j’aime le revoir sur grand écran. Il y a un message, il faut la qualité et le contenu d’un film avant la réalisation.  J’aime « The Messenger », « LBJ », »Le château de verre »… C’est très dur de faire des comparaisons entre tous les films.

Presse : Y aura t’il « Insaisissables 3 » de prévu ? Quel est votre personnage préféré parmi tous vos films? Et est-ce que je pourrais faire une photo avec vous ?

WH : La réponse est oui pour la photo. ( rires dans la salle). On parle de faire « Insaisissables 3 », il faut que le projet aboutisse. On se marre tout le temps sur les plateaux, comme « Hunger games ». J’aime mon personnage dans « Zombieland », je le trouve badass !

Presse : Ma question sera un peu plus intellectuelle. Vous avez dis que vous avez lu le livre. Pour moi, le titre du Château de verre évoque la fragilité. Comment vous vous sentez dans ce château de verre, cette bulle de verre ?

WH : Le titre a quelque chose du rêve. Je n’ai pas pensé à toutes vos idées… le personnage est intéressant, il est cabossé par la vie, il aime ses enfants et il ne veut pas rentrer dans le moule de la société. C’est quelque chose qui me touche.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :