Michelle Rodriguez

Nous avons pu rencontrer Michelle Rodriguez lors de son hommage au Festival du cinéma américain à Deauville. Souriante, elle a pris son temps pour signer des autographes à tous ses fans sous la pluie battante. Michelle Rodriguez radieuse nous a livré une conférence de presse enjouée :

Presse : Referez-vous des films indépendants comme « Girlfight » le film dans lequel on vous a découvert ?

Michelle Rodriguez : Oui, après 15 ans à faire des films commerciaux, je me sens d’explorer les personnages et de revenir aux films d’auteurs.

Presse : J’ai lu que vous étiez agacée de n’avoir pas assez de dialogues avec les personnages féminins de Fast and Furious. Vous avez eu le soutien de Vin Diesel. Pensez-vous que les hommes devraient plus s’engager à ce sujet ?

MR : Vous savez, c’est une question de prise de conscience collective, les femmes devraient se réveiller. L’art et les livres sont créés et écrits par des hommes. Les femmes devraient avoir une réflexion sur elles-mêmes, le moment est venu de dire et faire ce dont elles sont capables.

Presse : Vous êtes très combative. N’avez-vous jamais pensé à mettre cette énergie dans le théâtre?

MR : Je ne connais pas grand-chose au théâtre , c’est que récemment que je me sens actrice et dans le théâtre faut se mettre à nu, je préfère être derrière en coulisses. Le cinéma est mon véhicule de communication et je trouve qu’il a un plus grand impact sur le public.

Presse : Le public français vous aime. Après Fast and Furious, remplaceriez-vous Eva Mendès dans le prochain « Expendables » ?

MR : Non je ne le ferais pas. C’est un monde qui n’est pas fait pour les femmes. C’est assez macho, l’inspiration féminine est assez vulgaire, un peu porno, comme un costume qui tombe mal vous savez.

Presse : Je voulais vous remercier avant tout d’avoir fais les planches sous cette pluie. Avec quel réalisateur souhaiteriez-vous travailler ?

MR : J’aimerais travailler avec des réalisatrices, je suis à la recherche de l’exploration du monde féminin. Il y a des réalisateurs qui sont sensibles au féminin et au masculin à la fois. Il y a Steve Mc Queen, en femme Kathryn Bigelow. Il n’y a pas beaucoup de réalisatrices. Je suis dans l’expectative, je suis en train de chercher.

Presse : Bonjour, nous sommes trois lycéens qui débutent le cinéma, quels conseils nous donneriez-vous?

MR : Le seul conseil que je peux donner : allez-y faites-le ! Osez faire quelque chose qui sort de l’ordinaire, que nous n’avons pas l’habitude de voir.

Presse : Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet du film Alita Battle angel?

MR : C’est mis en scène par Robert Rodriguez, c’est la même animation qu’Avatar, il y a une dimension sociale dans ce film et c’est une bonne chose.

Presse : Pouvez-vous nous en dire plus sur le film de Steve Mc Queen Windows?

MR : Mc Queen a fait de grands films. Il fallait que je me demande en tant qu’actrice ce que ça voulait dire de jouer avec un artiste aussi respecté. J’avais peur pour le rôle car c’est typiquement un personnage que je n’aime pas. Vous savez, une femme avec ses enfants qui vit toujours dans le même quartier. Je me suis dis grandis et joue le rôle pour savoir pourquoi j’étais si mal à l’aise et ce que ça me renvoyait.

Presse : Quel film conseillerez-vous si vous deviez n’en choisir qu’un ?

MR : Un seul ? Sérieusement ? (rire) Mon film préféré est « Cabaret ». Film d’auteur ce serait « Orange Mécanique », en SF  » Blade Runner ». Film sexy mais réfléchis « Dreamer ». Il y a « Roméo et Juliette » qui n’était pas apprécié à sa juste valeur à sa sortie. J’aime aussi tous les Walt Disney. Il m’arrive de revoir « Alice aux pays des Merveilles » c’est plus profond qu’il n’y parait. Il m’arrive encore de pleurer devant « Le Roi Lion ». En film français j’ai aimé « Le Souffle au coeur » c’est l’histoire d’une relation forte entre un garçon et sa mère et à la fin ils couchent même ensemble… Il n’y a que les français pour faire ça !

Voici les photos prises lors de son hommage, la conférence de presse et l’inauguration de sa cabine sur les planches de Deauville :

© Constance Moreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :