Animal Kingdom

Film canadien adapté en série, l’histoire se passe à Los Angeles en Californie.

Nous suivons J, un adolescent qui, suite à la mort de sa mère, vient vivre chez sa grand-mère et ses 4 oncles. On se rend vite compte que ce n’est pas une famille comme les autres mais une bande de malfrats cambrioleurs, voleurs dont la grand-mère dicte les ordres à ses 4 grands garçons. Les relations entre eux sont parfois malsaines et incestueuses comme une société bien organisée qui n’a pas besoin des autres.

J, un peu passif au début, doit choisir entre rejoindre sa famille dans diverses magouilles ou bien rester sage à suivre les cours.

A partir de la saison 2, l’histoire se détache un peu de J pour mettre en évidence les autres personnages.

Série sympathique mais parfois pas très crédible comme l’insouciance assumée des garçons qui vont surfer juste après un casse par exemple, elle a tout de même de quoi vous faire passer un bon moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :